Description du projet

Voir tous les portraits

Centre social de Clichy-sous-Bois

Jean

« On impose des critères physiques aux femmes pour faire certains métiers »

Ce qui me choque, c’est qu’on impose plus de critères physiques aux femmes qu’aux hommes pour faire certains métiers.

Par exemple, les hôtesses de l’air doivent toutes être grandes, minces et belles. Il y a aussi des critères pour être steward, mais moins je pense, et ça me choque.

Pourquoi est-ce qu’elles devraient être grandes ? Pour prendre de la hauteur ? Pour embellir la compagnie ?

Un jour, je me suis aperçu qu’une fille au centre social s’était arrêtée de déjeuner. Elle ne grignotait plus qu’une pomme, et c’est tout. Elle m’a expliqué qu’elle avait décidé d’arrêter de manger pour qu’on arrête de la traiter de grosse. J’étais dépité. Je ne savais pas quoi répondre.

Je trouve ça aberrant de voir des femmes se priver de manger pour leur image.

Ces critères, imposés à différents niveaux de notre société, ça oblige les femmes à se conformer à un moule. Et ça dévalorise toutes les autres.