Description du projet

Voir tous les portraits

Maroc

Soufyane

« Les femmes veuves et divorcées sont considérées comme des objets »

Le Macho Mouchkil qui m’a le plus marqué concerne ma mère, qui a été harcelée par son supérieur.

Elle bosse dans le domaine étatique… Son supérieur lui disait des trucs comme : « Tu es belle, est-ce que tu veux dormir avec moi ? » A cause de lui, elle n’a pas pu monter en grade pendant 2 ans et avait toujours des problèmes. Il y a même eu des attouchements. C’était vraiment dur pour elle, elle ne pouvait pas se plaindre, ni demander justice. D’autant plus que ma mère est une femme divorcée, ce qui est très mal vu au Maroc. Les femmes veuves et divorcées sont considérées comme des objets pour les hommes, ici. Elle ne me racontait pas tout et je la voyais seule, dans sa souffrance. Au début, j’ai pris sur moi, puis j’ai explosé.

Pour rendre justice à ma mère, j’ai fait une vidéo que j’ai mise sur YouTube, où j’ai dénoncé son problème. Il y a eu beaucoup de vues, plus de 15 000, et plein de réactions de soutien. Il y a aussi eu des avis péjoratifs. On me disait « tu n’es pas une femme pour savoir ce qu’elle a vécu » ou encore « tu n’es pas obligé de faire ce genre de truc… » J’ai répondu que ceux qui ne pouvaient pas se mettre à la place des femmes n’étaient juste pas humains. Tout être humain peut être blessé, et même un homme peut être harcelé au travail par un homme.

Peu de temps après, le concerné a été révoqué par son travail pour harcèlement. Elle n’a pas eu de problème, et maintenant c’est super. Je pense que ça ne se reproduira pas. Elle était fière de moi et heureuse que quelqu’un l’ait enfin défendue.

J’espère notre société changera et instaurera des lois qui protègent véritablement du harcèlement.