Description du projet

Salimatu, 25 ans, a rejoint le camp de Gambaga deux jours avant notre arrivée avec ses deux jeunes enfants. Elle a préféré venir à Gambaga pour épauler sa mère et parce qu’elle a été exclue de son village. Son mari l’a quitté lorsqu’il a appris qu’elle était une « fille de sorcière ».