Description du projet

Voir tous les portraits

Maroc

Hind

« Les regards incessants dans la rue me rendent dingue »

Aux paroles désagréables, je sais quoi répondre. Mais contre les regards permanents qui m’insupportent, je ne peux rien faire. C’est un regard qui déshabille, qui donne même l’impression que la personne te touche, plus même qu’avec des paroles ou des gestes. Ces regards sont quotidiens, même en jean, t-shirt et baskets…

Il y a aussi les remarques qui suivent parfois. Dernièrement, un homme m’a qualifiée de « hajil », ce qui veut dire « veau » en darija. Je l’ai mal pris. Quand je me suis plainte au travail, on a essayé de me rassurer en m’expliquant que c’était « waa hajil », c’est à dire un « joli veau »… ! Mais moi je ne vois pas ce qui ’il y a de gratifiant ! Je vois tout simplement qu’on me traite de veau !

J’ai envie de dire : Baraka ! Assez ! Arrêtez ! Occupez-vous de vous-même, arrêtez de nous regarder comme des veaux et passez à autre chose !