Description du projet

Voir tous les portraits

Maison pour tous Léo-Lagrange, Cherbourg, France

Angelina

11 ans

« Les filles ont le droit de faire le métier qu’elles veulent, et les garçons aussi »

Les gens voient plus les garçons dans la maçonnerie que les filles. Par exemple moi, ma mère ne travaille pas et mon père, il est à la retraite aujourd’hui, mais il était désamianteur. Et il n’y avait pas de filles qui travaillaient avec lui. Pour travailler l’amiante, ce n’est que les garçons, et pas les filles. C’est comme à l’accueil, il n’y a que des filles et il n’y a pas de garçons.

Moi je pense que si les filles, par exemple, elles aiment le foot, elles font du foot. Et elles font le métier qu’elles veulent. Si elles aiment le désamiantage, eh bien, elles vont travailler dans le désamiantage.

Moi, plus tard, je veux travailler avec les enfants. Et c’est pareil, dans ces métiers par exemple, pour accoucher, il y a plus de filles que de garçons. Moi j’aimerais aussi qu’ils y aient des garçons qui soient sage-femme. Parce que s’ils ont envie, ils ont aussi le droit de le faire.

En gros, pour moi, les filles font le métier qu’elles veulent. Et les garçons font le métier qu’ils veulent aussi.