Description du projet

Tachira vit à Gambaga depuis six ans. Il y a quelques années, elle a été désignée par le chef de Gambaga comme la « Magazia », celle qui organise la vie du camp, partage les vivres, tranche les conflits. Elle est le lien entre le camp et le Gambarana. Elle pose ici avec deux de ses filles, qui vivent avec elle au camp. Juste avant notre arrivée, Salimatu, l’une de ses quatre autres enfants, l’a rejointe. Elle n’avait au aucune nouvelle d’eux depuis plusieurs années.