Description du projet

KOLPAH Originaire de Samni

Je ne connais pas mon âge. Un jour je suis allée récolter. Je suis revenue et j’ai cuisiné une soupe. Le fils du frère aîné de mon mari est arrivé lorsqu’elle bouillait et m’a demandé d’arrêter car mon visage se reflétait dedans. C’est uniquement pour cette raison que j’ai été accusée de sorcellerie. Je suis partie avec un de mes enfants, qui lui, a fui vers le sud. Je n’avais nulle part où aller, et j’ai atterri à Gambaga. Ici je vis paisiblement, personne ne me menace. J’attends qu’un membre de ma famille vienne me chercher, sinon je ne partirai pas d’ici.