Extrait de l’épisode 21 :

Lundi 2 février 1920

« Décidément, il me semble que depuis quelque temps j’aime moins, beaucoup moins Loulou (…) Si j’ai aimé, si j’aime Loulou, c’est parce que j’ai vu en lui le révélateur, l’initiateur, et je lui en suis reconnaissante, je l’avoue sans honte. Sur ce point, il m’a aidée à me connaitre.
Il m’a conquise par les sens. S’il avait su aussi bien conquérir mon intelligence, comme je l’aimerais avec plus de force, quoique avec autant de passion. Loulou, pourquoi n’as-tu pas su t’approprier tout ce qu’il y avait en moi de bon, et aussi de romanesque ?
Pourquoi n’avoir éveillé en moi que mes sens ? Oh si mon intelligence s’était ouverte à la tienne, comme mon cœur à ton cœur sans réflexion, je ne risquerais pas aujourd’hui de t’aimer moins qu’hier. Lequel de nous deux a été le plus malhabile ? Moi de t’aimer, ou toi de ne pas savoir me prendre… ? »