Les aventures de Madeleine, réfugiée en 1918 à Bédée, en Bretagne, se poursuivent avec l’épisode 13 :

« Lecteurs ! Un peu de comique ! Je vais vous raconter mon retour de Dinard. Je quitte donc Suzanne, Marcelle, et toute la famille à Riquiqui. Je pars avec Georgette (la fille à Madame Goulon). Jusqu’à Dinan, tout va bien. Là nous descendons pour changer de train. Il était alors 6 heures du soir moins le quart environ. Je me rends près d’un employé.
« Pardon M’sieu, le train pour la Brohinière, à quelle heure svp?
– 3 heures 10′ Mademoiselle.
– 3 heures 10 ‘ demain matin?
– Non, demain après-midi. »